Tutoriels

Le multisite dans WordPress : Pourquoi? Comment?

Dans ce tutoriel, je vais vous expliquer ce qu’est un multi-site WordPress, pourquoi le mettre en place et surtout comment!

Le multi-site: qu’est ce que c’est?

La plupart d’entre vous doivent connaître WordPress “classique”, WordPress “single” comme on lit aussi. C’est une installation de notre CMS qui va être utilisé pour propulser fièrement un site internet.

En activant la fonctionnalité “Multi-site”, votre WordPress “classique” avec une installation unique va pouvoir propulser autant de sites web que votre serveur saura en supporter!

Le meilleur exemple dans ce domaine n’est autre que wordpress.com la plateforme de sites internet créé et gérée par Automaticc. Ce service commercial qui propulse aujourd’hui plusieurs millions de sites internet n’est en fait qu’une seule installation de WordPress!

Depuis WordPress 3.0, la fonctionnalité multi-site est complètement intégrée dans WordPress.

Dans quel cas utiliser un réseau de site ?

Il peut être intéressant de créer un réseau de site lorsque vous allez avoir plusieurs site a héberger… vous ne gérerez alors qu’une seule installation partageant thèmes et extension. Vous gagnerez du temps en maintenance puisque vous mettrez par exemple à jour un seul Core WordPress, une seule version d’extension ou de thème.

Différentes utilisation possible

On utilise aussi parfois le multi-site pour créer un site multilingue. On fera en sorte d’attribuer une langue par site et de rédiger du contenu du différent par site.

Les sites en réseau peuvent également servir pour créer un site par site d’entreprise, une holding et ses filiales par exemple.

Comment mettre en place un multi-site avec WordPress?

Sachez qu’il existe 2 façons de créer son réseau de site:

  • En sous-domaine: vos url seront de la forme site1.example.com, site2.example.com
  • En sous-dossier: vos url seront de la forme exmple.com/site1, example.com/site2

Si vous installez votre réseau sur une installation neuve, vous aurez le choix entre ces 2 structures. Si vous transformez une installation de WordPress existante, vous n’aurez pas d’autre choix que de choisir l’installation en sous-dossier.

A noter qu’il n’y a pas de chose que vous ne pouvez pas faire avec une des installations et que vous pouvez faire avec l’autre!

Création du réseau

Tout d’abord, pour cette exemple, je vais partir d’une installation locale de WordPress.

Bien sur, il est vivement conseillé de réaliser une sauvegarde complète ( fichiers  + base de données) à ce niveau.

En suivant la bible du développeur WordPress, j’ai nommé le Codex, on comprend qu’il faut créer une constante PHP dans le fichier de configuration de WordPress situé à la racine de votre installation.

/* Multisite */
define('WP_ALLOW_MULTISITE', true);

/* C’est tout, ne touchez pas à ce qui suit ! */
wp-config.php

Cette constante aura pour but de signifier à WordPress que nous l’autorisons à créer un Multisite et concrètement ca donne cela:

Cliquons sur la nouvelle entrée du menu “Outils” nommée “Création du réseau”. Vous obtiendrez cette page:

C’est a cette étape que vous pourrez choisir la structure de vos URL. Soit en sous-domaine, soit en sous-dossier. Si vous désirez opter pour les URL en sous-domaine, il faudra créer une entrée WildCard dans vos enregistrements DNS.
Dans mon exemple ci-dessus, pour obtenir site1.tuto-multisite.local il vous faudra créer en DNS un wildcard avec le caractère astérisque (*) : *.tuto-multisite.local et le faire pointer sur le dossier contenant votre installation de WordPress.

Cliquez sur “Installer”

Ok donc là, j’ai un message d’erreur car j’ai demandé une installation de mon réseau WordPress en sous-domaine et je n’ai pas créé de domaine Wildcard comme demandé. Ceci car sur mon installation locale… ce n’est pas simple!
WordPress à donc essayé de créer à la volée le sous-domaine aléatoire 14b292.tuto-multisite.local et n’y est pas parvenu. Si vous êtes en installation local, vous pouvez créer le domaine en éditant votre fichier “Hosts” notamment.

L’installation est presque terminée, il vous suffit de copier les 2 blocs de code dans le .htaccess et le wp-config.php de votre installation. Remplacez bien le contenu de votre .htaccess avec le bloc ci dessus.

C’est fait? Cliquez donc sur le lien “Se Connecter”

Bravo! Votre réseau de site WordPress est installé!

Découvrons le nouveau Back-Office de notre WordPress multi-site fraîchement installé.

La principale modification, vous l’aurez peut être remarqué réside dans l’apparition d’un nouveau menu, le menu de l’administration réseau:

Ici seront listé tous les sites que vous pourrez créer sur votre réseau de site en tant que Super-admin. En effet, en activant le mode multi-site, un nouveau rôle à été créé, celui de “Super-Admin”.

Qu’est ce que le “Super Admin”?

Sur une installation classique de WordPress, nous avons les rôles “Abonné”, “Contributeur”, “Auteur”, “Éditeur” et “Admnistrateur”. L’Administrateur étant le rôle le plus haut, celui ayant le plus de droit sur votre installation. C’est l’utilisateur ayant ce rôle qui pourra ajouter, activer, supprimer une extension ou un thème. Il pourra également paramétrer complètement votre installation.

Sur une installation multisite, l’installation d’extensions et de thème se fait au niveau de l’administration réseau et plus au niveau de chaque site. Il fallait donc un nouveau rôle, permettant de gérer ce nouveau niveau d’administration.

Si on résume, un administrateur pourra gérer son site tandis que le super-administrateur pourra lui gérer tous les sites du réseau ainsi qu’installer des thèmes et des extensions qui seront disponible sur tout le réseau.

Principes généraux de fonctionnement

Voilà votre Multisite est maintenant installé mais je ne vais pas vous laisser comme ca!

Sachez qu’une extension comme un thème s’installe en tant que Super-admin sur le tableau de bord de l’admin réseau.

Sachez qu’une extension activée au niveau du réseau sera disponible sur tous les sites de votre Multi-site MAIS vous pouvez activer une extension site par site, ou chaque administrateur de site peut activer une extension sur son site.

Pour les thèmes, le fonctionnement est un peu différent, il doit être actif sur le réseau pour être activable sur chaque site. Ainsi, si vous avez un thème et son enfant, vous pouvez n’activez que le thème enfant pour qu’aucune modification ne soit apportée au thème “parent”.

Actus!

Le SEO c’est bien… mais faut pas raconter que des bêtises!

Ce matin, au grès de ma veille techno, je suis tombé sur un article d’une pseudo agence de SEO:  prenez au second degré cette lecture

L’article est nommé  “28 faits que vous ignorez à propos de WordPress” et visiblement l’auteur de l’article en ignore encore beaucoup…

C’est pas tout ca, mais passons à la lecture.

Célèbre outil Open source, lancé sur le modèle économique du Freemium,

Mince première ligne, première erreur… WordPress n’est pas sur le modèle Freemium mais sur le modèle Open-Source ce qui est complètement différent… Un Freemium est un logiciel gratuit dont des composants seront payant par la suite pour améliorer le logiciel de base… WordPress est Open-Source c’est a dire que les sources sont disponibles, connues et modifiables par tout un chacun et ce gratuitement… et vous pouvez chercher… tout est gratuit sur wordpress.org.

Ce CMS, aujourd’hui propriété de la compagnie américaine Automattic

Arrrhhhh c’est dommage… 2eme paragraphe, 2eme erreur (j’espère qu’il n’y a pas trop de paragraphe!). Et non WordPress n’appartient pas à Automaticc. Certes Automaticc participe activement au développement du CMS, certes il s’en sert pour propulser WordPress.com mais non, désolé, WordPress n’appartient pas à Automattic puisqu’il est Open-Source, il appartient à tous ceux qu’il veulent contribuer (c’est écrit la).

on passe au 3ème et dernier paragraphe avant une superbe infographie ou le 1er chiffre donné fait état de prêt de 60% de part de marché des CMS

Retrouvez dans l’infographie suivante toutes les informations les plus surprenantes sur cet outil méconnu du grand public, qui pourtant l’utilise sans le savoir :

Alors faut qu’on m’explique comment un outils ayant une part de marché de 60% est méconnu… a moins qu’il y ai des ponctuations manquante…

Je passe la ribambelle de chiffres sur le nombre d’extension (Plugin c’est en anglais), le nombre de téléchargement…

Au passage on a la rentabilité de Themeforest… ok mais… pourquoi cette entreprise travaillant dans l’ecosystème WP et pas une autre… ils sont nombreux a vendre des thème… surement car c’est le rouleau compresseur…

Envato est la société qui produit les thèmes et les plugins WordPress

Mais… WTF… on m’aurait menti quand je publie des extensions ici ? Envato est la société qui publie également ThemeForest dont nous avons parlé plus haut… c’est juste une place de marché qui prends un pourcentage sur la vente d’extension développé par d’autres entreprise (agence, développeur)…

La sécurité

Ahhhhh la sécurité et WordPress, les mythes ont la peau dure…. je suis désolé de vous apprendre qu’a l’heure ou j’écris WordPress est totalement sécurisé… aucune faille n’est connue…. donc pas exploitée… le jour ou une faille sera connue, un patch viendra la combler avant qu’elle ne soit publiée officiellement… et donc la faille n’aura pas été connu et donc WordPress est toujours sur… après si vous ne faites pas vos mises à jour…. j’ai envie de dire…. tant pis pour vous mais ce n’est pas la faute de WordPress. Si vous ne mettez pas d’huile dans le moteur de votre voiture… il va tourner un peu et finir par casser… vous direz quoi? que la voiture n’est pas solide?

revenons à l’infograpjie…

Sites Piraté par plateforme: WordPress 78% / Drupal 2%

On remonte l’infographie au début et on lit que WordPress représente 60% de part de marché et Drupal 4.9% alors forcément, mettez vous 2secondes dans la peau d’un hackeur. Vous avez le choix de passer des heures a éplucher le code d’un CMS pour trouver une faille puis de passer des heures encore, pour développer un bot ou autre qui va aller exploiter cette faille… vous choisissez d’attaquer qui? WordPress avec 1/4 du Web et 60% de pdm dans les CMS ou Drupal avec 5% de PDM ?

De part les parts de marchés détenus par WordPress, les chiffres qui suivent dans l’infographie ne peuvent être qu’énorme…

Concernant la fuite “Panama Papers”, WordPress n’y est pour rien et si l’auteur de l’infographie avait un tant soit peu fait des recherches (meme minimes), il aurait vu de suite que c’etait bien le cas. Ila été démontré que le WordPress qui hébergeait le site dont venait les fuites de doc n’etait pas a jour et que a fuite des documents avait été opéré par une extension WordPress et une Drupal qui n’avait pas été non plus mise a jour…

sources:

À lire sur Numerama : Panama Papers : des WordPress et Drupal mal gérés à l’origine d’un piratage ?

https://www.ya-graphic.com/2016/04/cest-wordpress-qui-est-a-lorigine-de-panama-papers/

Un bon point quand même pour l’auteur qui malgré tout sait écrire WordPress!

Actus!

Présentation de WP GestSup Connector Pro, l’extension qui lie votre site WordPress au helpdesk GestSup

GestSup, qu’est ce que c’est?

D’abord le site web. GestSup est une solution de gestion de support auto-hébergée que j’utilise avec certains de mes clients pour prioriser les interventions et les développements réalisé par Thivinfo.

Jusque la j’avais, comme beaucoup, un formulaire de contact qui m’envoyait par mail le contenu saisi dans le formulaire en ligne. Ce mail, je le retranscrivais dans GestSup pour créer un ticket… faire et défaire c’est toujours travailler mais pendant ce temps la je n’étais pas productif pour développer les demandes de mes clients.

J’ai donc décidé de créer une extension WordPress qui génrerai un formulaire via un code-court a placer sur le site et qui irait créer automatiquement un ticket dans GestSup. J’ai donc créé WP GestSup Connector qui fait exactement ce que je décris plus haut… sauf que…

Sauf que si la personne me contactant via le formulaire n’existe pas dans la base de donnée GestSup et bien le ticket n’est pas créé, je recois la demande par mail, je la retranscris dans GestSup… hey mais… je l’ai déjà dit ca! Ca ne pouvait plus durer et je me suis replonger dans le développement de l’extension et toute peine méritant salaire, j’en ai profité pour passer l’extension en mode “Premium”

WP GestSup Connector Pro

La version gratuite existe toujours sur le dépôt WordPress mais ne recevra plus de mise a jour a moins d’une faille détectée. Le développement sera fait désormais sur la version Pro.

Elle apporte quoi cette version payante?

Et bien tout ce que fait la version gratuite!

Et en plus elle vérifie si l’adresse de la personne envoyant le formulaire existe dans la base de donnée GestSup. Si c’est le cas, le ticket est créé… si ce n’est pas le cas, un utilisateur est créé avant de créer le ticket.

Afin d’éviter le spam, WP GestSup Connector Pro intègre Google Recaptcha. C’est optionnel, activable par une case a cocher dans les paramètres de l’extension.

[button id=”” style=”” color=”theme” type=”large” size=”large” href=”https://www.thivinfo.com/downloads/wp-gestsup-connector-pro/” align=”none” target=”_self”]Acheter WP GestSup Connector Pro[/button]

Actus!

Création d’une extension dédiée aux Agences Immobilières

Il y a quelques années, j’ai refondu le site d’une agence immobilière des Yvelines. J’avais a l’époque utilisé le framework de thème WPCASA dédié aux agences immobilière pour réaliser le projet sous le CMS WordPress bien entendu.

Il y a quelques mois, cette agence m’a demandée un système d’alerte e-mail pour que ses visiteurs puissent s’abonner sur des critères de recherches et recevoir ainsi un email lorsqu’un bien immobilier correspondait. Aucune extension WordPress adaptée à WPcasa n’existait! Je me suis donc employé à créer cette extension et mon client était satisfait.

Tout va bien alors! Oui sauf que WPCasa a décidé (et a bien fait) de migrer d’un framework de thème vers une extension WordPress. Ils ont bien fait car un thème est fait pour amener un design à un site pas des fonctionnalités… ce a quoi sont destinés les extensions.

Le constat? l’extension que j’avais développée pour mon client ne fonctionnera plus sur les installations de WPCasa en mode plugin extension… il me fallait donc en réécrire une partie!

La procrastination aidant, des mois ce sont passés et un jour, je m’y suis mis! rapidement, car pas grand n’a changé dans le code et une version deuxième version de  WPCasa Mail Alert faisait son apparition. Pour ne pas perdre tout le monde, l’ancien extension a été renommée WPCasa Mail Alert Legacy .

L’extension WPCasa Mail Alert permet donc aux visiteurs de s’inscrire a une alerte e-mail en indiquant:

  • Son nom
  • Son E-email
  • La ville du bien recherchée
  • Le prix minimum
  • le prix maximum
  • le nombre de chambre souchaitée.

Une version payante existe également et est disponible sur ce site. Elle permet pour le moment de rajouter en critères de recherches, le nombre de salle de bains ainsi que le type de “transaction” (Location ou vente).

L’extension payante nécessite obligatoirement la version gratuite puisqu’elle rajoute des fonctionnalités.

Vous avez des idées d’amélioration? dites le moi!

Actus!

Loi de finance 2016: Le logiciel libre à besoin de vous!

En tant que développeur WordPress Freelance, j’utilise quotidiennement des solutions open-source. Que ce soit WordPress, Ubuntu Linux Desktop/Server ou encore Dolibarr.

Quelle rapport avec la loi de finance 2016 me direz vous?

Simplement la prochaine loi de finance veut interdire les logiciels libres de comptabilités et de caisse… oui interdire !

Concrètement une solution comme Dolibarr (que j’utilise pour deviser/facturer) pour gérer une petite entreprise pourrait se voir être interdite… et ce n’est pas le seul.

Prestashop est un logiciel français qui emploie une centaine de personne dans le quartier St Lazare à Paris. Il permet de créer un site e-commerce et intègre donc un système de facturation… c’est une solution française qui motorise plus de 100 000 sites e-commerce dans le monde avec autant  d’emplois liés directement ou indirectement (agence web, Freelance) à cette solution.

Je vous invite à lire l’article de linuxfr.org qui relate la situation ainsi qu’a participer au sondage organisé sur Framadate.

Merci à tous 😉

Actus!

Pourquoi WordPress ?

Souvent on me demande pourquoi utiliser WordPress et pas un autre CMS? La réponse se situe dans l’infographie publiée ce matin par la Marmite.

Il y a le coté développeur… on peut développer toutes sorte de site sous WordPress sans connaitre une panoplie de langage… et ça c’est cool 😉

Il y a aussi le coté utilisateur. Une fois que le client à son back-office… il est quasiment autonome… et ça… il apprécie!

Ensuite vient le fait que je préfère maîtriser une technologie plutôt que bafouiller sur plusieurs…
Infographie : L'année 2015 de WordPressInfographie : L'année 2015 de WordPress
Merci à
WP Marmite pour cette infographie.

Actus!

France Image se refait une beauté avec Thivinfo

Il y a quelques semaines, je reprenais la gestion quotidienne d’une boutique Prestashop créée par un confrère. le but n’est pas de réinventer la roue mais de maintenir et mettre à jour un site existant.

J’ai profité de la sortie de Prestashop vers la version 1.6.1.0 qui venait de sortir… non sans mal car la version précédente avait été “bricolée” par mon prédécesseur.

une fois sur une base saine et à la demande du responsable de la boutique, j’ai procédé a une refonte de la charte graphique.

France Poster avant:

franceposter

France Poster maintenant:

france-poster

Actus!

Thivinfo intervient sur le design de patricevoisin.fr

Patrice voisin est photographe sportif indépendant dans les Yvelines. Il fait confiance à Thivinfo pour lui remodeler une partie de son site sous WordPress et créer un espace presse.

Succinctement, Thivinfo est chargé de créer au sein du site déjà réalisé par Patrice Voisin un espace presse sécurisé où ses clients pourront, sur abonnement télécharger des photos prises lors de rencontres sportives.patricevoisin

Merci à Patrice Voisin de me faire confiance.

Actus!

Les grands aussi utilisent WordPress

Bonjour,

Souvent lorsque je parle de WordPress à mes prospects, ils me rétorquent qu’il s’agit d’une plate-forme de blog et qu’eux veulent un vrai site. La dessus, j’ai beau dire que de grandes compagnies travaillent sur cette plate-forme, sans exemple ce n’est pas convaincant!

C’est alors que ce matin devant mon café, je suis tombé sur cet article de WPBeginner (en)! le titre pourrait être traduit de la façon suivante:

40 Grands noms utilisant WordPress.

Sans lister les 40, on peut noter:

  • BBC America

bbcamerica

  • Sony Music

sonymusic

  • Bata

bata

  • Fortune

fortune

  • New-York Times

nytimes

  • The Rolling Stones

rolling-stones

Si ces grands noms, soucieux de leur image utilisent WordPress, pourquoi pas vous? Rencontrons nous!